Muscles de l’avant-bras du chien

D’autres pages qui pourraient vous intéresser :

Ossature du membre antérieur du chien

Muscles du bras et de l’épaule du chien

Le muscle rond pronateur s’insère côté médial du coude, à la base de l’épicondyle médial de l’humérus, pour finir sur le tiers proximal du bord médial du radius. Il est, comme son nom l’indique, pronateur, mais aussi légèrement fléchisseur de l’avant-bras.

Le muscle supinateur (ou muscle court supinateur), est situé sous le m. extenseur radial du carpe. Il s’insère sur l’épicondyle latéral de l’humérus, pour se finir face dorsale sur la partie proximale du radius. Il est supinateur, comme son nom l’indique.

Le muscle extenseur oblique du carpe s’insère sur l’interligne radio-ulnaire pour finir sur la partie médiale de l’os métacarpien le plus médial. Il est faiblement extenseur du métacarpe.

Le muscle brachio-radial, aussi appelé muscle long supinateur se situe sous le fascia anté-brachial. Il s’insère sur l’humérus (crête épincondylaire), pour finir sur le bord médial distal du radius. Il est supinateur et fléchisseur du coude.

Le muscle extenseur radial du carpe : s’insère sur la crête épicondylaire de l’humérus pour se terminer chez le chien sur la face dorsale des os métacarpiens II et III, et a donc un tendon d’insertion double. Il est extenseur du carpe comme son nom l’indique.

Le muscle extenseur ulnaire du carpe (ou ulnaire latéral) s’insère sur l’épicondyle latéral de l’humérus, pour se terminer sur l’os piriforme et l’os métacarpien le plus latéral. Il est extenseur, surtout chez le chat mais a aussi une fonction de fléchisseur chez le chien.

Le muscle fléchisseur radial du carpe a un long tendon qui s’étend sur la face médial du membre. Il s’insère sur l’épicondyle médial de l’humérus et se termine sur les métacarpiens II ou III. Il est fléchisseur du carpe.

Le muscle extenseur latéral des doigts s’insère sur le ligament collatéral latéral du coude et se termine sur les doigts.

Le muscle fléchisseur ulnaire du carpe (aussi appelé ulnaire médial) comporte deux chefs qui fusionnent : un chef huméral (qui s’insère sur l’épicondyle médial) et un chef ulnaire (quis’insère sur l’olécrane, partie caudale), et se termine sur le pisiforme.

Auteur : Alexandra de Nazelle, Docteur Vétérinaire
CEAV de Médecine Interne, Ostéopathie et management

Date : Janvier 2019

Autres pages qui pourraient vous intéresser

Membre postérieur du chien : muscles face médiale, face latérale

Colonne vertébrale et lésions (MNP, MNC…)

Membre antérieur du chien : épaule et bras

Membre antérieur du chien : muscles de l’avant-bras

Crâne de chien

Crâne et encolure du chien

Système nerveux autonome et somatique

Suivez-moi sur les réseaux sociaux @Vet4Care