La gabapentine, un nouvel anti-stress du chat ?

Un article très intéressant, disponible ici, est paru dans le JAVMA de novembre 2017.

Autres articles qui pourraient vous intéresser : la cholangite féline., la mirtazapine en pommade transdermique, les calculs urétéraux chez le chat, l’intérêt du dosage de l’oestradiolémie lors de tumeur mammaire chez la chienne ou les coups de chaleurs ou encore des articles d’ostéopathie ou encore des illustrations.

Envie de lire des articles de management ? Au delà des clivages générationnels, et conséquences de la perception des coûts vétérinaire sur le bien-être de la profession.

Son titre ? « Effects of a single preappointment dose of gabapentin on signs of stress in cats during transportation and veterinary examination » 

Cet article décrit une expérimentation en double aveugle, gabapentine versus placebo, visant à évaluer l’effet d’une seule dose de gabapentine sur le stress d’un chat, lors de sa visite chez le vétérinaire.

Cette étude pilote semble favorable à une administration unique chez le chat en bonne santé, d’une dose de gabapentine de 20 mg/kg par voie orale, 2 à 3 h avant le transport, dans un but anxiolytique.

La gabapentine, utilisée aujourd’hui dans le monde vétérinaire principalement dans la gestion des douleurs chroniques, aurait des effets anxiolytiques, bien que les mécanismes en jeux ne soient pas clairs. Cet effet sur le stress aurait été mis en évidence chez les humains et les rats, mais n’est pas connu chez les chats. La molécule aurait un effet inhibiteur sur les canaux calciques voltage-dépendants des tissus neuronaux.

C’est une molécule délivrée aisément en pharmacie, sur ordonnance, sous forme de gélule et relativement bien acceptée par les chats.

Matériel et Méthodes

Cet étude a porté sur 20 chats en bonne santé ayant un historique de stress ou de comportement difficile lors de visite chez le vétérinaire. Les doses de gabapentine administrées par voie orale allant de 13 à 29,4 mg/kg (une gélule de 100 mg était donnée aux chats, quel que soit leur poids), 90 minutes avant le transport (pic plasmatique de la gabapentine).

Les éléments de mesures comprenaient une mesure de pression artérielle, de fréquence cardiaque et un scoring du stress du chat (par le propriétaire et un observateur via une vidéo, pas toujours d’accord)  pendant le transport et l’examen clinique.

Parmi les effets secondaires rapportés, on retrouve 2 vomissements et une hypersalivation. Il semblerait que l’effet sédatif soit lié à la dose, les chats recevant une dose importante (supérieur à 25 mg/kg) ayant montré une sédation marquée, persistant après le retour à la maison.

Résultats

Selon les auteurs une dose de 20 mg/kg (soit une gélule de 100 mg pour un chat de 5 kg) serait le meilleur compromis entre bénéfices et risques.

De même, l’effet sédatif serait plus marqué 2 à 3 heures après l’administration de la gélule, qui serait alors à donner environ 2h-3h avant le départ au lieu des 90 minutes de l’expérience.

Les propriétaires doivent être informés de cet effet sédatif, qui peut être marqué, de manière à prévenir des blessures chez leur chat (sorties interdites, attention aux escaliers, etc).

Le vétérinaire doit aussi être conscient qu’une administration de gabapentine avant son examination peut éventuellement masquer des signes de douleur et diminuer légèrement la fréquence cardiaque.

De nouvelles études portant sur un nombre plus élevé de chats, étudiant aussi l’effet de la gabapentine sur des chats sous traitement ou souffrant de pathologies comme une insuffisance rénale seraient intéressantes. De même, des études portant sur des éléments plus objectifs permettant d’évaluer le stress, comme le taux de cortisol ou d’adrénaline pourraient aussi être envisagées.

Un article qui ouvre de nouvelles voies à un examen clinique plus aisé, à une diminution du stress du chat et donc de son propriétaire, pour une meilleure prise en charge de l’animal, un meilleur suivi et une meilleure prévention.

À suivre…

Date : Novembre 2017
Auteur : Alexandra de Nazelle, Docteur Vétérinaire, CEAV Médecine Interne

 

Source : van Haaften and al., Effects of a single preappointment dose of gabapentin on signs of stress in cats during transportation and veterinary examination, JAVMA,  Vol 251,  No. 10,  November 15, 2017

Une question ? Un commentaire ou une idée ?

Lectures Médicales

Management :

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux : @Vet4Care